Stéphanie Régnier


Ancienne élève des Beaux-Arts de Bordeaux, Stéphanie Régnier travaille durant une dizaine d’années comme artiste et programmatrice artistique.

En 2008 elle intègre l’Ecole du Doc à Lussas et réalise deux courts métrages documentaires : « Nuit » et « Jacky Jay, chemin des jardins ».

En 2011 elle entame l’écriture et la réalisation d’un première long métrage documentaire, «Kelly», pour lequel elle recevra en 2013 le prix du Jury Jeune au festival Cinéma du Réel, puis une Etoile de la Scam en 2014 et récemment le Prix Découverte de la Scam. Elle travaille actuellement au développement de son second long métrage, «Kaw», dont le tournage prendra place en Guyane française.

Elle assure en parallèle la direction artistique du festival Doc en Mai, dont la première édition a eu lieu à Bordeaux en mai 2015.

Filmographie >>>

KELLY

profil-miroirFrance / 2013 / documentaire / 65′ /  Les Films de la Caravane, Cinaps, Lyon TV

À portée de regard, l’Europe se profile comme une entité floue. Elle reste inatteignable pour Kelly qui l’observe avec rage. Devant la caméra elle rejoue son destin : sa vie sage au Pérou, sa vie clandestine en Guyane française, la famille, l’amour, la débrouille…

Kelly est en suspens, entre trois continents, trois langues et trois mondes. Sa vie se joue à l’échelle de la planète et se resserre le temps du film dans les couloirs et les chambres d’un hôtel. Tanger se révèle par fragments.

Avec le soutien du CNC, Procirep-Angoa, Brouillon d’un rêve (SCAM), Archèche, Région Rhône-Alpes.

Prix du Jury Jeune Cinéma du Réel 2013
Etoile de la SCAM 2013, Prix SCAM découverte 2015. Sélections FIFF Namur / Entrevues Belfort / DocLisboa / Cinemed / Etats généraux du documentaire Lussas / Fidadoc.

 

LA LOUTRE ET LE MOBIL HOME

nageusesCoréalisation avec Esther Mazoviecky et Hélène Motteau
France /2011 / documentaire de création / 28′

L’Eyrieux et ses sources drainent un monde souterrain et un monde visible qui font se déplacer bêtes et hommes en quête de territoire. À l’œil nu, au bâton de sourcier, en bottes en caoutchouc, au crayon, contre la pente, dans les cavités, sous les bois… Les personnages du film révèlent un paysage façonné par ses habitants, que le paysage façonne à son tour. Sur leur passage, bêtes et hommes laissent des traces. Et nous suivons ceux qui savent lire dans ces traces les transformations qui travaillent la vallée. Car derrière la forêt qui recouvre ces collines et ces pentes, les tensions sont permanentes et l’équilibre précaire. Qu’en est-il aujourd’hui de la relation homme-nature qui était, il n’y a pas si longtemps, encore harmonieuse ?

 

NUIT

France / 2009 / documentaire / 12′

G. vit dans sa voiture et navigue ainsi depuis des années de paysage en paysage, sans rien construire de ce qui s’apparenterait à un ancrage quel qu’il soit. G. veut bien nous donner son récit mais pas son visage. Portés par sa voix nous nous enfonçons avec lui dans la nuit.

 

JACKY JAY

jacky-jay2France / 2009 / documentaire / 15′

Jacky Jay a construit sa maison parmi les potagers du village, sur un terrain non constructible. Il souhaite agrandir le chalet dans l’espoir d’y accueillir un jour une femme et des enfants.  Un week-end sur deux, il va chercher son frère Christophe au CAT.  CAT ? « Centre d’Accueil pour Enfants Sauvages » dirait Christophe, venu donner un coup de main à son frère pour la construction du chalet. Le film se construit sur leur récit de vie et leur relation, et la construction d’une pergola.

Traces de vie , Clermont-Ferrand, 2009
HAUT