[Projection adhérent-e NAAIS] // « Animal Aimé » de Diane Baratier – mardi 26 novembre 2019 à 18h30 – Bordeaux

[Projection adhérent-e NAAIS] // « Animal Aimé » de Diane Baratier – mardi 26 novembre 2019 à 18h30 – Bordeaux

« Animal Aimé » sera diffusé dans les locaux de NAAIS en présence de la réalisatrice. Il sera précédé d’un moment convivial autour d’un apéritif puis d’un échange avec la réalisatrice.

Le 26 novembre 2019 à 18h30 au 72 bis rue des Menuts, 33000 Bordeaux
Lancement de la projection à 19h30

France /2019 / 36’/ Documentaire / Autoproduction
A la SPA de Brive, si les bénévoles et employés se dévouent pour rendre supportable aux chats et chiens l’évolution de notre société, ce n’est pas encore gagné pour les autres espèces et notamment les animaux d’élevage. Pourquoi les traiter si mal ?

Biographie de la réalisatrice :
DIANE BARATIER vit en Corrèze. Formée à l’école Louis Lumière, elle apprend son métier au près de Raoul Coutard. Elle est engagée par Eric Rohmer en 1991. C’est le début d’une longue collaboration puisqu’elle signe dés lors l’image de l’ensemble des films du cinéaste, à la lumière comme au cadre. Son parcours, sa sensibilité et son travail la placent dans une tradition proche d’une certaine Nouvelle Vague française, attentive à l’existant, s’adaptant aux ressources de la lumière naturelle et concevant un éclairage qui laisse une grande liberté aux acteurs. En 2009, elle réalise un premier documentaire sur l’œuvre de son père Jacques Baratier et depuis poursuit son travail de réalisatrice.

Un mot de l’auteure :
C’est le montage souhaité d’un film diffusé sur France 3 « L’animal humain ». Je voulais que dans le même film on parle des animaux de compagnie et d’élevage sans différencier le statut que nous leur donnons. Si biologiquement nous avons besoin d’affectivité pour vivre et bien nous développer, il n’y a pas à ignorer certains animaux pour se satisfaire d’autres. Le propos du film est de faire connaitre le biocentrisme, mouvement de pensée fondamentale aujourd’hui pour envisager un futur commun.

Le film « Animal Aimé » cherche une structure porteuse. Un moment d’échange sera proposé pour évoquer notamment comment trouver un mode de diffusion adéquat pour les films auto produits.

HAUT