Petit-déj’ sonore et échange professionnel / Doc en Mai >> vendredi 12 mai

Petit-déj’ sonore et échange professionnel / Doc en Mai >> vendredi 12 mai

Dans le cadre du Festival Doc en Mai à Bordeaux, ATIS propose une rencontre professionnelle autour de l’économie de la création sonore documentaire.

Vendredi 12 mai 10h – 12h Au centre d’animation Bordeaux Saint-Pierre. Entrée libre.

PETIT DÉJEUNER SONORE / ÉCHANGE PROFESSIONNEL : QUELLE ÉCONOMIE POUR LA CRÉATION SONORE DOCUMENTAIRE ?

Il n’existe pas de statut officiel pour les documentaristes sonores. Pole Emploi propose « Métier  du Rome L 1304 – Réalisation cinématographique et audiovisuelle ». Mais dans les faits, les auteurs radio viennent de milieux très différents et leur économie n’est pas celle de la production cinématographique et audiovisuelle. Et s’ils ont un point commun, c’est qu’ils travaillent dans plusieurs domaines. [1]

Trois auteur-e-s viendront témoigner du parcours de réalisation d’une œuvre dans le contexte actuel de l’économie de la création sonore documentaire.

De l’idée à l’écriture, des repérages au tournage, du montage à la diffusion : comment travaillent-ils/elles ? Qui les accompagne et les soutient lors de ces différentes étapes ?

Autour d’un café-croissants, ce temps d’échange, animé par Camille Fougère (auteure réalisatrice, membre du CA d’ATIS), cherchera à faire un état des lieux des pratiques de création et des conditions de production.

Des extraits des créations sonores des auteur-e-s invité-e-s seront diffusés pour donner une idée de la nature des œuvres abordées.

Myriam Ayçaguer est auteure, réalisatrice et monteuse. Elle a réalisé plusieurs documentaires radiophoniques dont Quai de la gare et Ni nüzü. Son dernier projet sonore La Dramatique impossible a reçu la bourse Brouillon d’un rêve sonore de la Scam. Elle est membre fondatrice de l’association ARTegia et anime des ateliers de création sonore.

Félix Blume est artiste sonore et ingénieur du son. Il vit et travaille entre le France, la Belgique et le Mexique et mène de nombreuses collaborations avec des réalisateurs de documentaires et de fictions. Son travail personnel est basé sur le « field-recording », utilisant le bruit comme matériel de base dans la fabrication de pièces sonores, de vidéos, d’actions et d’installations. Sa pièce « Los Gritos de Mexico » a remporté le prix « Découvertes Pierre Schaeffer » en 2015 au festival Phonurgia (Paris) et une mention honorifique à la Biennale de Radio de Mexico City. Ses créations sonores ont été diffusées dans de nombreuses galeries et radios.

Jenny Saastamoinen diplômée du Master 2 Creadoc, est la co-fondatrice de L’oeil lucide, association basée en Dordogne qui soutient la création documentaire. Elle est par ailleurs auteure-réalisatrice de films documentaires: L’ombre du souvenir, Loin de moi, Quand j’étais papillon; et de documentaires de créations sonores : Odile,Voix du dedans, Chemins.

Renseignements : atis.auteurs@gmail.com

Voir aussi le site du festival Doc en Mai : www.doc-en-mai.net

[1] Source : le guide du documentariste sonore 2017, une initiative d’Addor (L’Association pour le Développement du Documentaire Radiophonique et de la Création Sonore) réalisée avec le soutien du Syndicat national des auteurs et des compositeurs : https://www.addor.org/Guide-du-documentariste-sonore

Crédit photo : genericitis – flickr

 

HAUT