Campagne de financement participatif pour le prochain film de Colas Devauchelle, « Permis de construire » >> avant le 10 juillet

Campagne de financement participatif pour le prochain film de Colas Devauchelle, « Permis de construire » >> avant le 10 juillet

La société de production Les Films du Temps scellé lance une campagne de crowdfunding sur TousCoprod pour le documentaire de Colas Devauchelle, « Permis de Construire ».

Pour soutenir le projet, rendez-vous sur la page Touscoprod : www.touscoprod.com/permisdeconstruire

Résumé

Mes dix dernières années de colocation ou de squat à Paris, la crise du logement, l’envie de construire un lieu collectif en autogestion, expliquent sûrement mon arrivée à Cauberotte. Au fin fond de la campagne, avec un groupe d’amis, nous décidons de construite nos yourtes autour d’une maison commune, elle-même à rebâtir. Sous forme de récit autobiographique, ce film raconte cette nouvelle expérience mêlant rêves, doutes, retours en arrière et projections…

Est-ce enfin l’aboutissement de ma quête? Ai-je enfin trouvé l’habitat idéal ?

Présentation du projet

Comme un voyage dans le temps, le film va revenir sur mon parcours d’habitat depuis mon premier logement en colocation à Paris jusqu’à l’auto-construction de ma maison aujourd’hui. Engagé depuis 6 ansdans le projet « agri-culturel » de Cauberotte (Sud-Ouest), j’ai retrouvé les aspirations autonomistes et une dynamique collective autour de l’habitat que je cultivais déjà en squat. Cette envie d’investir un lieu de vie à plusieurs à travers des projets d’auto-constructions, de travail de la terre et d’actions culturelles m’a permis de réaliser que la quête d’un mode de vie écologique et décroissant peut être à portée de main.

Dans cette ferme de maraichage bio, devenue une pépinière de projets, j’ai découvert l’auto-construction. Mon premier chantier participatif a été la construction d’un éco-chapiteau en bottes de paille, en terre et bois de récupération. Cette expérience a été un déclic. Avec ma compagne, nous nous sommes lancés dans notre propre projet d’habitat : une « cabane » circulaire autonome et écologique à un coût dérisoire et d’une beauté à l’image de sa simplicité.

L’histoire du film va s’articuler autour de la construction de cette habitation atypique rythmée par les défis architecturaux et les déboires administratifs.

Le but de ce documentaire est d’ouvrir un champ des possibles et peut-être de donner envie aux autres d’aller en quête de leur propre mode d’habitat, afin ne plus subir le modèle unilatéral dicté par notre société. Selon moi, remédier à la crise du logement passe par le collectif, l’auto-gestion et la néo-ruralité. Je pense qu’il faut, selon les contextes, balayer l’approche individualiste et le modèle économique du logement en réduisant son coût, en partageant et en auto-construisant.

Dans cette aventure, un producteur m’a rejoint. Grâce à un travail conjoint nous avons eu le soutien de la Fondation Abbé Pierre et de la Région Aquitaine.

Le film est tourné. Toutes les images sont là, dans un énorme disque dur. Mais, il nous reste encore à faire. Nous avons besoin d’un soutien financier pour terminer le montage et finaliser l’étalonnage, le mixage son ainsi que l’enregistrement des voix-off et de la musique originale.

Nous avons envisagé le financement participatif comme un mode de production nous permettant de pouvoir terminer le film avec le soutien d’un grand nombre de personnes, à l’image du film qui s’inscrit dans une démarche collective et à visage humain. Nous comptons sur votre aide !

En savoir plus sur le projet : www.touscoprod.com/permisdeconstruire

HAUT