Anne-Laure Boyer


Anne Laure Boyer travaille sur la mémoire des lieux. Avec la photo, la vidéo, la collecte de paroles, d’histoires et d’objets, elle tisse un regard tour à tour sensible, critique ou onirique sur la destruction-reconstruction des bâtis et des vécus, entre passé et futur. En s’attachant à des territoires particuliers, elle compose son travail à partir de son immersion dans des situations de mutations. Depuis 2012, avec le projet « ATLAS OCULTO », elle a entrepris la création d’un atlas des villages espagnols engloutis dans les barages hydrauliques, plus de 100 lieux disparus tout au long du 20ème siècle.

Anne Laure Boyer est diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts-Décoratifs de Strasbourg, après des études en arts-plastiques à l’Université Paris 8 et à l’Accademia di Belle Arti di Brera, à Milan, son parcours s’est construit autour de résidences d’artiste ou de commandes impliquant des territoires et des milieux spécifiques, notamment le programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Bordeaux, de 2006 à 2011.

www.annelaureboyer.com

FILMOGRAPHIE >>>

DES CHÂTEAUX DE CARTONSA4_web

2014 / Documentaire / 80′

En se liant avec différentes instances comme la déchetterie, les objets trouvés, une association de récupération solidaire et bien d’autres figures locales de collecteurs, collectionneurs et autres dénicheurs d’insolite du Ribéracois en Dordogne, Anne-Laure Boyer s’est interrogée pendant plusieurs mois, sur le devenir-rebus des objets peuplant notre quotidien

 

AU PETIT BAL PERDUunnamed

2014 / Documentaire 

Anne-Laure Boyer fait revivre la guinguette des grottes de Majolan : le « Petit bal perdu ».

 

ATLAS OCULTO

En cours de réalisation depuis 2012 / Documentaire 

Tout au long du 20e siècle, plus d’une centaine de villages espagnols ont été envoyés dans les lacs de retenue des barrages hydrauliques. On raconte que « les dernières messes se sont faites en entrant dans l’église en bateau ». On apprend aussi que parmi laAtlas-Oculto-11 centaine de villages expropriés pour laisser place aux barrages, plusieurs d’entre eux sont restés hors des eaux, en bordure du lac de retenue. Ces villages abandonnés sont devenus mythiques, mais en passant dans l’envers du décor, on découvre qu’ils font aussi l’objet de spéculations immobilières qui dévoilent les contradictions des systèmes politiques contemporains. En marge de ces dérives du pouvoir, plusieurs figures émergent : des habitants aux prises avec leur propre processus de reconstruction, chacun à leur façon, par l’activisme, le culte du souvenir, le désir de réparation… ou encore l’oubli. ATLAS OCULTO est un projet de création qui explore l’imaginaire de ces mondes engloutis, et par là-même, notre relation au temps, à la perte, et le processus de construction de la mémoire collective.

>>extrait VIMEO

PERMUTATIONS

2007-2009 / Triptyque vidéopermutations-ouvriers

permutation # 1    4’58 mn, bande sonore, monobande, Bordeaux, 2007
permutation # 2   4’00’59 »mn, boucle, bande sonore, monobande, Bègles, 2007-2009
permutation # 3   4’00 »mn, bande sonore, monobande, Cenon, 2008

Grâce à une opération d’inversion au montage vidéo, le processus de démolition d’un immeuble se dérègle. L’ascension des gravats recompose l’édifice, faisant apparaître l’immeuble comme un organisme doté d’une vie autonome, et la grue, un instrument guérisseur. Là où l’architecture aurait pu tomber dans le chaos, cette inversion la revitalise pour la faire apparaître comme une entité à part entière, qui renvoie inévitablement à l’homme et sa capacité de survivance.

>>Visibles ICI

LE ROCHER POLYMORPHE

2008-2010 / Photo et vidéo

Commande photo et vidéo sur le suivi artistique du chantier du Rocher de Palmer, salle de spectacle (architecte : Bernard Tschumi), Cenon (Bordeaux)

Anne Laure Boyer utilise la photo et la vidéo pour observer ou provoquer des processus de mutation dans des lieux choisis. À travers les chantiers, les friches, et autres espaces en devenir, elle s’intéresse aux effets physiques du temps sur l’espace. Avec des figures de montage vidéo comme la condensation, l’étirement ou l’ellipse, dans l’entre-deux de l’apparition-disparition, elle travaille à rendre visible ce qui n’est pas perceptible pour le temps ordinaire. On lui a confié le suivi artistique du chantier du Rocher de Palmer, salle de spectacles inaugurée en septembre 2010, à Cenon, dans l’agglomération de Bordeaux. Elle s’est associée avec Guillaume Laidain, artiste plasticien qui travaille sur la réinterprétation du quotidien sonore, et dont les recherches acoustiques font écho à la démarche artistique d’Anne Laure. Pendant deux ans, ils ont saisi l’évolution de la construction à la fois en images et en son. Confrontés à une architecture impossible à cerner d’un seul regard, ils se sont immergés dans la genèse du chantier, pour appréhender les multiples facettes du Rocher. Ils aboutissent à la création d’un film qui retranscrit l’atmosphère singulière d’un lieu en devenir.

>> Visible ICI

EN CHANTIER

2004 / Création vidéo

Création vidéo en duo avec le compositeur Mirtru Escalona, sur le suivi artistique du chantier du Conservatoire de musique et Danse de Strasbourg, (architecte : Henri Gaudin), commande réalisée dans le cadre du festival Musica.

HAUT