Anna Feillou


Anna Feillou vit à Bordeaux. Des études d’économie, puis des rencontres décisives, l’ont conduite par glissements successifs au cinéma : sa diffusion, sa production, puis sa fabrication. Elle réalise depuis 2003 des films documentaires.

Elle est actuellement membre du lectorat de la bourse Brouillon d’un rêve documentaire de la Scam, et de la commission sélective documentaire du CNC.

Active au sein d’ATIS / NAAIS depuis 2006, elle y participe aux mobilisations de la Boucle documentaire qui regroupe 14 associations nationales et régionales de réalisateurs-rice-s autour de la défense du documentaire de création. Elle a également rédigé pour Films en Bretagne la publication professionnelle Production documentaire, un regard hexagonal.

Actuellement, elle prépare un film autour de la poétesse Louise Labé, provisoirement intitulé Belle a soy sans contours.

Formation : Collectif Têtes à clap, l’Atelier documentaire de La Fémis, la résidence d’écriture documentaire de Lussas.

Contact : anna_feillou@yahoo.fr

FILMOGRAPHIE >>>

MELODIE

France-Allemagne / 2017 / 32′ / Même la plus petite noixMelodie pour festivals

A ce moment-là, aimer cet homme et aimer cette ville c’était la même chose. Filmer Berlin, chercher sa pulsation. Prendre langue puis repartir. Oublier. Découvrir un jour les mots de Rilke, Notizen zur Melodie der Dinge, et y trouver la voix de mes images bégayantes.

ENCORE UN ÉTÉ

France / 2018 / documentaire / 48′ / Corpus films

L’été de mes 30 ans je me suis mise à filmer : Encore un ete Photo pour Festivals - copiemon quotidien, mes amis, ma famille. Ma vie avec ses hauts et ses bas, pour la retenir et pour m’y tenir. Puis Kinou, ma grand-mère, est tombée malade et n’est pas rentrée chez elle. Mon journal filmé, d’une visite à l’autre est devenu un film. Pour aller jusqu’à l’été, encore un, elle et moi.

Film lauréat du concours Nouvelle-Aquitaine Film Workout 2017.

AUX CAPUCINS

France / 2015 / documentaire / 59′ / Marmita films

Aux-Capucins1Une place dans le monde. La place des Capucins à Bordeaux. Place du marché. Place des «étrangers». Place refuge, nourricière et sans sommeil. Un film pour en faire le portrait. De l’aube à la nuit, du centre vers les marges.
 En creux, le visage irréversiblement mélangé d’une ville.

Extrait : https://vimeo.com/148477439

EFFACÉE/BORRAR

France-Argentine / 2013 / essai documentaire / 55′ / Marmita films

A Feillou photo film EffaceeCela commence dans les cafés, où les serveurs ne la voient pas. Puis ses mots se mettent à perdre leur poids, devenant inaudibles pour le reste du monde. Ce sont ensuite les objets qui se dérobent à sa prise : elle en perd les contours, le son, le goût…

Extrait : https://vimeo.com/83753523

JACQUES, JEAN-BERNARD ET JEAN

France / 2011 / docum. / 61′ / Bix films et Têtes à clap 

JeanBernard 2J’ai filmé trois hommes : mon grand-père, mon père e mon frère. La figure de mon arrière-grand-mère Marthe, résistante et déportée, relie ces trois personnages qui évoquent leur rapport à l’histoire et à l’engagement politique. Jacques fut résistant. Jean-Bernard est syndicaliste. Jean s’interroge.

Prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

http://www.tetesaclap.org/?q=node/174

UN EXIL ESPAGNOL

A Feillou photo film Un exil espagnolFrance / 2007 / docum. / 53′ / Zangra productions / co-réalisation avec Cyril Terracher

Francisco Serrano et José Rubiella avaient vingt ans quand la guerre d’Espagne a éclaté. Anarchistes membres de la CNT, ils rêvaient de liberté, de justice et de partage. Fils des circonstances, ces deux hommes ont vécu leur exil en France comme une « constante intranquillité ».


CAMPESINOS

campesinosArgentine / 2004 / docum. / 52′ / Auto-production / co-réalisation avec Miguel Magud et Veronica Mastrosimone

Des paysans argentins racontent comment ils se sont organisés pour défendre leur droit (à la terre, à l’eau, à la santé) et préserver leur façon de vivre.

 

 

 

HAUT